Cryosphère

La cryosphère concerne tous les milieux dans lesquels l’eau apparaît sous forme de glace ou de neige. Il s’agit de la banquise, de la neige, des glaciers et du pergélisol.

Les propriétés géophysiques, climatiques et écologiques de la cryosphère sont observées dans de nombreuses régions des Alpes suisses. Il en va de même pour le suivi des bilans hydrologiques ainsi que de leur évolution saisonnière et sur le long terme face aux changements climatiques. Les différentes composantes de la cryosphère alpine sont en effet des indicateurs du changement climatique. Alors que les variations de longueur des glaciers sont facilement perceptibles par des non-spécialistes, il n’en va pas de même pour le pergélisol, phénomène caché sous la surface du sol qui réagit pourtant également très sensiblement aux changements de températures. Le dégel de sols gelés en haute montagne est l’une des causes des instabilités de terrain qui peuvent affecter les axes de communication, les chemins de randonnées ou les zones d’habitation. La couverture de neige possède non seulement un rôle important comme facteur climatique et environnemental, mais elle influence également l’état des glaciers et du pergélisol. L’enneigement représente en même temps un aspect vital à l’économie touristique et hydroélectrique des régions de montagne. En Suisse, les mesures des variations glaciaires et de la couverture neigeuse remontent à la fin du 19ème siècle. Cette longue série de mesures permet de déterminer certains effets du changement climatique dans les Alpes.

Components of the cryosphere and their time scales
Components of the cryosphere and their time scales